Calenda Droit

  1. Grâce au soutien financier du groupement d'intérêt scientifique Humanités, le séminaire se tiendra de janvier 2018 à juin 2018. Il a pour objectif d'étudier les traditions, jusque-là inexplorées, qui s'élaborent autour des législateurs grecs et romains célèbres et d'analyser les différents processus de légitimation du discours auxquels ils participent autant que la réflexion suscitée chez les auteurs qui les citent dans des contextes très différents.
  2. L’enjeu de ce dossier thématique consiste à interroger la manière dont la recherche en sciences humaines et sociales influence les politiques et les formes d’intervention accompagnant la croissance de l’enfant. Ce numéro propose ainsi d’explorer : 1. la contribution des programmes de recherche sur notre regard sur l’enfant; 2. la manière dont les connaissances entourant la prise en charge du corps de l’enfant sont incorporées dans l’évaluation et l’orientation de l’action familiale et éducative; et 3. la manière dont les enfants, les parents, les éducateurs s’approprient le discours sur la corporéité.
  3. Parler d'égalité dans l'entreprise, c'est bien sûr faire référence à un principe de justice sociale. La loi interdit un certain nombre de discriminations, c'est-à-dire des ruptures à ce principe d'égalité...Ce principe d'égalité fait l'objet d'un relatif consensus au point d'être inscrit dans la Constitution française. Une des ambitions de ce nouveau numéro de la revue Chroniques du Travail est de faire état de l’actualité des inégalités sur le marché du travail, et d’en analyser les progressions. Il s’agit aussi de questionner la notion même d’égalité dans le monde professionnel et dans l’entreprise. Cette question invite à analyser les dimensions que la notion d’égalité recouvre en embrassant différents concepts à la fois distincts, mais convergents.
  4. Au-delà de la clinique, de quelle manière d'autres champs du savoir et de l'art traitent-ils de cette question de l'oubli ? Comment la trace écrite, celle d'un récit ou celle de l'histoire, qui ne s'écrit pas sans perte ni oubli, est-elle appréhendée génération après génération ?
  5. L’éducation est souvent présentée comme l’enjeu de l’émancipation et du développement des nations : « éduquer ou périr » écrivait à juste titre l’historien burkinabè Joseph Ki-Zerbo en 1990. Les structures éducatives font face aujourd’hui, en Afrique de l’Ouest sans doute plus qu’ailleurs, à une multitude de pressions indissociables de la réalité selon laquelle nous vivons dans des sociétés gouvernées par l’économie de la connaissance et le développement du capital humain. Les individus, au sein et autour de ces structures, s’inscrivent et inscrivent leurs actions dans des espaces éducatifs mondialisés où existe une concurrence manifeste ou latente.